Magda de Roxane Dambre : Malédiction, vous avez dit malédiction ?

by - dimanche, août 12, 2018

Comme vous le savez déjà si vous lisez un peu le blog, j'ai quelques auteurs et autrices fétiches dont je suis les sorties avec attention (vous pouvez d'ailleurs retrouver mon article sur les autrices de l'imaginaire à suivre) et Roxane Dambre en fait parti. Du coup quand Magda, son nouveau roman fantastique, est sorti en Juillet chez les éditions de l'épée, je l'ai tout de suite acheté !



Pour Magdalena, 20 ans, jolie brune aux joues un peu creuses, une journée sans dégât des eaux, coupure de courant, invasion de rats/termites/tigres est une BONNE journée.Car comme tous les membres de sa famille avant elle depuis des millénaires, Magda est maudite. Tout mal qu'elle pense attire le Mal sur elle. La plus petite de ses mauvaises pensées lui vaut un châtiment immédiat. Il suffit qu'elle se dise que quelqu'un est moche pour qu'un de ses talons se casse. Pire, la Malédiction frappe aveuglément tous ceux qui touchent un objet lui appartenant. Pour ne nuire à personne, Magda doit rester seule.La jeune femme n'a donc pas d'amis, pas d'amoureux, se tient à l'écart de ses collègues. Son unique compagnon est un chat en peluche, Pilou, à qui elle confie sa solitude. Les vrais chats, elle a essayé, mais elle en a perdu trois... Et elle est bien décidée à ne pas avoir d'enfants, pour que la Malédiction s'arrête avec elle.Jusqu'à ce jour de printemps pluvieux où un jeune homme aux mèches blondes, aux yeux clairs et au nez pointu s'approche d'elle en souriant. Il travaille pour un institut privé, il a repéré les catastrophes qui entourent Magda, il voudrait étudier sa malédiction. Peut-être détient-il les moyens scientifiques de l'annuler.Magdalena vient de rencontrer Ruben. Et soudain, un espoir fou la saisit. Et si...

Pour son nouveau roman Roxane Dambre nous présente Magda, jeune fille d'une vingtaine d'année qui est affligée d'un handicap assez encombrant : elle est maudite. Sa malédiction héréditaire, remonte, selon son père qui en est lui-même affligé, à plus de 2000 ans... autant dire que cela ne date pas d'hier. Pour Magda, passer une bonne journée, c'est donc quand aucun incendie, dégât des eaux, invasion d'insectes ou météorite n'est venu s'inviter dans sa vie. La Malédiction, Magda a appris à vivre avec. Elle n'a ni animaux de compagnie, ni amis et encore moins de petit ami. Elle a un assurance habitation à toute épreuve et n'a jamais vraiment quitté Paris. 
La vie de Magda va prendre un tournant nouveau en rencontrant Ruben, jeune thésard plein d'optimisme qui, en tant que scientifique étudie les personnes maudites pour tenter de contre-carré les malédiction. Et si ce jeune homme tenait la solution pour que Magda puisse vivre comme tout le monde ?

Roxane Dambre nous propose un roman dans la lignée d'Aurora paru l'année dernière aux éditions de l'épée. Un personnage principal féminin plutôt solitaire, une sujet religieux, traité par un coté fantastique original et une quête qui traduit une recherche d'identité de l’héroïne. Magda est un peu plus sombre que des romans comme Un karma (presque) parfait mais l'humour, qui est et reste le point fort de cette jeune autrice, rend ce roman plus attachant que triste. Comme d'habitude, Roxane Dambre dévoile des personnages sensibles et optimistes, ce qui est toujours extrêmement agréable à lire.


-Il a un nom ? s'enquit Ruben en désignant le chat blanc duveteux sur mes pieds.
- Pilou, répondis-je, pas très sûre qu'une jeune femme de vingt ans soit censée dormir avec une peluche - mais sans possibilités de m'en assurer à cause de mon absence d'amis.
- C'est mignon. Moi j'ai un dromadaire qui s'appelle Melchior.
Ah. Donc j'étais normale. Quoique. Nous parlions de Ruben, pas de conclusions hâtives.


J'ai peut être un peu moins accroché à Magda car comme pour Aurora, je trouve qu'il manque un petit quelque chose au roman pour qu'il soit un coup de cœur. Il manque de cette magie que l'on retrouve dans Scorpi, Animae ou même Un karma (presque) parfait avec des personnages secondaires importants et très travaillés (perso Arthur comme Daniel ou Philippa, je les ai trouvé extra). L'intrigue est peut être aussi trop linéaire et même si la fin est inattendue et surprenante, le reste de l'intrigue du livre manque un peu de profondeur.


Je souris avec gratitude. Il dormait peut être avec Melchior le dromadaire et il était à coté de la plaque une fois sur deux, mais il savait parler aux asociaux chroniques dans mon genre. Ou alors Jean-Michel lui avait laissé des consignes. C'était possible aussi.


Cependant, je ne regrette pas d'avoir lu Magda. Comme avec chaque roman de Roxane Dambre j'ai passé un très bon moment. L'humour de l'autrice y étant pour beaucoup ! Mais j'ai aussi aimé le message que ce court roman transmet : éviter les mauvaises pensées car le karma existe et vous retournera tout le mal que vous pouvez y mettre.

Au final, une chouette lecture. Ce n'est certainement pas le meilleur roman de Roxane Dambre mais c'est tout de même un livre sympathique qui ,avec son format court, se lit tout seul. De l'humour, des personnages attachants et une intrigue originale qui en font une belle lecture pour l'été !






You May Also Like

0 commentaires