Les soeurs Carmines tome 2 : Belle de gris d'Ariel Holzl

by - samedi, décembre 30, 2017

Je clôture ce mois d'Ariel Holzl sur le blog Book en Stock avec la chronique du tome 2 des Sœurs Carmines : Belle de gris. Je suis ravie d'avoir pu participer à ce mois de... et d'avoir découvert la série d'Ariel Holzl qui est une belle réussite !

La fin du tome 1 des Sœurs Carmines est une véritable torture pour les lecteurs. Des lecteurs innocents (si, si) qui ont voulu s’y frotter sans se douter qu’un auteur (et un éditeur d’ailleurs) se sont ligués pour lui donner des sueurs froides dans les toutes derniers pages. Bon, n'écoutant que mon courage, je me suis jetée sur le tome 2 : E-vi-dem-ment ! 



Trois semaines séparent Tristabelle Carmine du Grand Bal de la Reine. Trois semaines pour trouver la robe de ses rêves, un masque, une nouvelle paire d’escarpins… et aussi un moyen d’entrer au Palais. Car Tristabelle n’a pas été invitée. Mais ça, c’est un détail. Tout comme les voix dans sa tête ou cette minuscule série de meurtres qui semble lui coller aux talons.

En tout cas, elle ne compte pas rater la fête. Quitte à écumer les bas-fonds surnaturels de Grisaille, frayer avec des criminels, travailler dans une morgue ou rejoindre un culte. S’il le faut, elle ira même jusqu’à tuer demander de l’aide à sa petite sœur. Car Tristabelle Carmine est une jeune femme débrouillarde, saine et équilibrée. Ne laissez pas ses rivales ou ses admirateurs éconduits vous convaincre du contraire. Ils sont juste jaloux. Surtout les morts.
» Il faut souffrir pour être belle. Ou faire souffrir les autres, c’est encore mieux. « 



Retour à Grisaille en compagnie de Tristabelle, l'ainée des sœurs Carmines et accrochez-vous à vos mitaines ça décoiffe. Tristabelle n'est pas quelqu'un que l'on souhaite avoir pour ami, trop directe, peu concernée par les problèmes des autres et un brin sociopathe, elle est aussi coupante que les lames qu'elle affectionne. C'est aussi une femme qui s’ennuie facilement et quelle meilleure occupation à Grisaille que la mort par suicide / duel / assassinat ? Tout semble parfois bien fade à l’ainée des Carmines même le thé ou les alcools les plus forts, alors faire souffrir les autres, quelle charmante occupation ! Il faut dire que les cadavres ont tendance à fleurir sur le chemin de Tristabelle.

Ah voilà qui es mieux !
Vous êtes toujours là ? E-vi-dem-ment. Comme si vous aviez plus intéressant à faire !
Bien maintenant que nous avons établi que votre vie est moins passionnante que la mienne, il est temps d'avancer. Hors de question d'arriver en retard au thé de Védastine Lamproie.

L'histoire commence quelques temps après l'arrestation de Merry. Mme Carmines est de retour à la maison avec un petit frère en prime. C'est lors d'un thé chez une de ses relations que Tristabelle apprend la tenue d'un bal au château de la Reine durant lequel celle-ci choisira une nouvelle dame de compagnie. Comment rater une telle occasion de monter d'un coup l'échelle sociale de Grisaille ? Tristabelle est sur le sentier de la guerre. Un plan a germé dans son esprit et elle sera prête à tout pour arriver à ses fins... autant dire qu'il risque d'y avoir moult décès prématurés et épanchements de sang sur le chemin. Mais le principal est d'avoir ce que l'on veut à la fin n'est ce pas ? Le reste n'est que détails et broutilles, ne soyez pas trop naïf...

Alors ?
Qu'avez-vous fait, hier soir ?
Quelque chose d'intéressant à me raconter ?
Non, je plaisante ! Restez silencieux. Je me moque complètement de votre petite existence. Surtout quand je suis d'aussi mauvaise humeur que ce matin. Pourquoi ?
Parce que Mère vient me réveiller beaucoup trop tôt, voilà pourquoi ! Il n'est même pas dix heures, c'est inhumain !

Autant j'ai bien aimé Le complot des corbeaux qui installait bien l'univers de Grisaille et sa faune éclectique, autant j'ai é-nor-mé-ment kiffé Belle de gris. Tristabelle est clairement le personnage que l'on adore détester mais en même temps qui nous file le frisson de l'interdit. Je me suis régalée.
Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé le changement de narration. Dans ce tome, Tristabelle s'adresse directement au lecteur et ça donne une histoire encore plus vivante vu que l'on a l'impression d'être au coté de Tristabelle durant tout le récit. Ensuite le personnage en lui-même est génial : des remarques politiquement incorrectes, un humour grinçant, une absence presque totale de morale... il y a clairement un coté jouissif à suivre cette sociopathe en puissance tel un rouleau compresseur lâché dans les ruelles de Grisaille.

J'ai l'habitude de pratiquer la pensée positive, voyez-vous : Si quelqu'un me dit "non", je lui tord les lèvres jusqu'à entendre un "oui";
Si le verre est à moitié vide, je le remplis jusqu'à ras bord avec du sang;
Si la vie me donne des citrons, je les presse dans les yeux de la première personne que je croise, jusqu'à ce qu'elle ma rapporte des kiwis à la place.
J'aime bien les kiwis : ils sont verdâtres, et hirsutes, et chétifs, et ils s'écrasent très facilement entre vos doigts. C'est un fruit qui connait sa place, le kiwis, Vous, en revanche...

Ariel Holzl distille dans Belle de gris un humour noir de haut niveau que son lecteur apprend à apprécier car il cadre étonnement bien avec ce personnage tranchant et venimeux mais qui sait aussi montrer quelques failles. Car avec la Karma, la roue finit toujours par tourner... Ariel Holzl a efficacement mis en place son univers dans le tome 1 et là ça plume prend de l'ampleur en intégrant son lecteur à l'histoire. Le récit se déroule efficacement, sans temps morts et avec des surprises notamment sur les filiations des filles Carmines (et ça j'ai adoré le découvrir). Bref, on en redemande franchement ! Parce que c'est à la fois noir et léger, drôle mais avec une morale, YA mais à la sauce Tim Burton. Donc difficile d'y résister.


Au final, ce deuxième tome confirme qu'Ariel Holzl est un auteur à suivre. Son univers urban fantasy noir et caustique en fait un récit original et prenant. J’adore autant les personnages, que l'univers ou la narration. Je suis fan de ce coté acide et tranchant de l’héroïne au cœur de pierre capable de créer toutes les opportunités pour arriver à se satisfaire elle-même. Tout en surveillant c'est si embarrassant frères et sœurs... Extra !! Bon et bien vivement le tome 3 avec Dolorine et M. Nyx ;)





You May Also Like

2 commentaires