vendredi, novembre 25, 2016

Divines rencontres : Olympe Saison 1 de Cindy Lucas

Une nouvelle chronique aujourd'hui qui me change un peu de style car même si je continue à vous parler littérature fantastique, je vous parle également romance ! A l'occasion de sa première parution dans la nouvelle collection Nisha's Dream, les éditions Nisha m'ont donné permis de découvrir Olympe Saison 1 de Cindy Lucas en SP et je dois dire que je ne le regrette pas. Aller je vous explique pourquoi !

Olympe Saison 1 de Cindy Lucas paru dans la Collection Nisha's Dream des éditions Nisha

Je m’appelle June. Je vis à San Francisco et la rue est mon royaume… Avant, j’avais une autre vie. Une vie de luxe et de pouvoir. Une vie maudite, remplie de sacrifices et de souffrances. Mes sujets me vénéraient et me craignaient. Ils m’appelaient Héra, souveraine de l’Olympe.
C’était un autre temps, avant que nous offensions les êtres suprêmes, avant notre punition.

Quinze dieux condamnés à vivre dans votre monde. Il sera notre purgatoire...

Séparés les uns des autres, certains d’entre nous guettent dans l’ombre. Ils ont toujours soif de pouvoir. Ils n’ont qu’une obsession : briser la malédiction. Et retrouver leur statut de divinité...
Moi ? Je ne pense qu’à cette seconde chance que les Suprêmes m’ont donnée. L’occasion pour moi de tout recommencer. L’occasion pour moi de fuir Zeus, mon mari avide et manipulateur. Et si le destin le permet, retrouver Hadès avant qu’il ne soit trop tard...
Avant de vous parler du coté romance, je vais vous parler du coté fantastique de ce récit et surtout de son originalité. Cindy Lucas nous propose dans cette première saison d'Olympe de redécouvrir le panthéon des Dieux grecs avec une revisite bien travaillée de sa mythologie. Nous commençons notre aventure avec 15 Dieux et Déesses grecques exilés par les Suprêmes (Cronos et Ananké) sur la Terre. Et nous, c'est à San Francisco que nous retrouvons June, alias Héra, que nous allons suivre tout au long du récit. Difficile de vous en dire plus sans vous spoiler une partie de l'histoire, mais sachez que le trio Zeus / Hadès / Héra va vous donner frissons.
Aussi loin que je m’en souvienne, nous avons toujours été inséparables. Bien sûr, nous étions plus proches de certains que d’autres. Les fils de Rhéa –Poséidon, Hadès et Zeus –étaient mon rempart contre le monde. Ils m’emmenaient partout avec eux, me protégeaient, me chérissaient, m’éduquaient. Nous étions une famille. À cette époque reculée des temps mythique, nous étions insouciants et pensions que le monde était à portée de main. Mais ça, c’était avant la guerre contre les Titans. Nous ignorions alors tout de notre destinée et de la raison de notre naissance.
Ahlala, cette lecture se fut une douce torture... Il y a des romances où tout coule de source et où même si les héros rencontrent quelques anicroches, on sait qu'ils finiront ensemble, et puis il y a les romances où plus on avance dans l'histoire plus on a des doutes et donc, plus on a du mal à lâcher son livre car on veut à tout prix savoir comment tout fini !! Ce fut exactement mon cas avec Olympe de Cindy Lucas. Franchement j'ai souffert avec June de la première à la dernière page du livre (empathie quand tu nous tiens) et j'aime particulièrement le personnage : sa force, son dévouement, son amour sans condition, elle m'a beaucoup émue. C'est d'ailleurs un gros point fort du récit les personnages : Zeus et son égo qui le rend antipathique, Hadès et son calme qui le rend mystérieux, même Poséidon le protecteur est attachant. Et puis, au-delà de l'histoire d'amour, ce récit est aussi une histoire d'amitié qui nous parle des personnes capables de nous soutenir sans condition et de nous épauler dans les moments les plus durs.

La plus grande originalité du récit reste cependant dans le choix de l'auteur pour la narration. En plus d'avoir deux narrateurs June/Héra et Zack/Zeus, le récit se passe également à deux périodes différentes : avant la malédiction sur Olympe et après la malédiction sur Terre. Un mélange des styles, des temps et des narrateurs qui rend la narration riche et tout sauf linéaire : c'est très agréable de suivre les différents points de vues et les flashback de June sur sa vie d'avant. Et les quelques scènes hot distillées tout au long du récit ne gâchent absolument rien !!
Le ramenant à moi, je ne le laissai pas terminer. Il étouffa un léger rire contre ma joue, et s’aventura plus bas, jusqu’au creux de mes seins qu’il s’empressa de savourer du bout de la langue. S’il cherchait à me faire perdre pied, cela fonctionnait à merveille. Lorsqu’il aspira leurs pointes entre ses lèvres, je soupirai de plaisir. Il avait vaincu mes dernières hésitations. J’étais incapable de la moindre pensée cohérente. À cet instant, plus rien n’existait en dehors de lui.
Au final une romance originale portée par une écriture très agréable, même si l'auteur nous torture un peu avec cette belle histoire d'amour contrariée. Vous savez à quoi je vois que j'ai aimé ? Et bien j'ai très envie de lire la suite ! Parce que même si la romance est le fil conducteur du récit, il y a également une intrigue sous-jacente qui nous dit que l'auteur nous cache encore des personnages et que nos héros sont loin d'avoir toutes les cartes en mains pour décider de leur destin.

Une belle romance fantastique qui nous tient en haleine tout le long du récit. 
A adopter le 25 Novembre ;)


2 commentaires:

  1. Oh que ta chronique me donne envie de découvrir cet ouvrage. Apparemment, il n'est disponible qu'en ebook, c'est dommage. Mais je me laisserai peut-être tenter après les fêtes parce que cela a l'air quand même vraiment bien.

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que je n'ai pas pensé à mettre qu'il n'était dispo qu'en format numérique... Ca a été une très bonne lecture et l'auteur m'a vraiment tenu en haleine avec cette histoire d'amour contrarié version mythologie grecque du coup j'ai hate de lire la saison 2 ;)

    RépondreSupprimer