vendredi, décembre 08, 2017

Coup de coeur : Juste une peu de cendres de Thomas Day et Aurélien Police

Je suis depuis quelques temps maintenant l'actualité d'Aurélien Police dont j'aime beaucoup le travail pour de nombreuses couv' de livres SFFF mais aussi pour ces affiches notamment pour les 13e rencontres de l'Imaginaire à Sèvres ou le numéro de Bifrost consacré à Ray Bradbury. J'ai d'ailleurs consacré deux articles "Rien que pour vos yeux" à quelques exemples de son travail : 
- Rien que pour vos yeux : Aurélien Police
- Riens que pour vos yeux : Aurélien Police (bis)

J'ai donc été ravie d'apprendre qu'une collaboration entre Thomas Day et Aurélien Police allait se concrétiser sous forme d'une BD au format Comics édité chez Glénat Comics et encore plus ravie de le recevoir en SP. Je vous parle donc aujourd'hui de Juste un peu de cendres de Thomas Day et Aurélien Police et je vous le dis tout de suite c'est une petite merveille.

Juste un peu de cendres de Thomas Day et Aurélien Police paru chez Glénat Comics


Le monde est en danger. Problème : ils sont les seuls à le voir...
Ashley Torrance, dix-sept ans, a un secret. Elle voit des choses dont les autres n'ont pas conscience. De ses yeux vairons, elle peut déceler la véritable nature de certains individus. Derrière leur apparence humaine se cachent des êtres effrayants liés entre eux par des filins de cendre et comme habités par un feu obscur. Qui sont ces monstres et quel est leur but ? Sur internet, Ash rencontre Bruce et Sunny, des jeunes gens qui partagent le même pouvoir. Ensemble, ils décident de prendre la route pour retrouver un dénommé Pilgrim. Le seul qui semble savoir la vérité.


Bon j'ai commencé ma lecture avec un a priori très positif sur cette BD mais j'ai été impressionnée par la qualité de l'ouvrage aussi bien des textes que des illustrations. Juste un peu de cendres c'est un univers sombre dans lequel on va suivre trois personnages chacun ayant sa part de ténèbres et de douleurs. Ashley, capable de déceler ce qui se cache derrière l'apparence humaine de certaines personnes. Elle voit un feu qui les consument et des filins de cendre qui lient ces personnes : comme possédés, les personnes touchées semblent de plus en plus nombreuses dans la ville d'Ashley et celle-ci se sent de plus en plus seule malgré des parents aimants mais inconscients de ce qui les entourent.


C'est alors qu'Ashley rencontre Bruce dont l’œil mort montre à quel point les visions qui ont empli sont adolescence ont été insupportables. Ashley partira avec lui puis, dans un hôpital psychiatrique, ils rencontreront Sunny dont la vision du monde s'approche de la leur et dont l'empathie la rend fragile face à ces êtres qui se consument. A eux trois, il vont partir vers l'Ouest pour trouver celui qui semble avoir des réponses : Pilgrim.

Thomas Day nous propose un récit sombre et fantastique qui oscille entre fond actuel et historique, et qui nous montre une société américaine en plein déliquescence : chômage, pauvreté, effondrement économique... c’est toute ces vies liées à ces drames qu’Ashley voit avec ses yeux vairons. Un récit initiatique aussi, où l’on accompagne de jeunes gens en road trip à travers les États-Unis, à la recherche de réponses et de prise sur leur environnement. On est sensible à l'histoire d'Ashley et de ses deux compagnons, qui est tout en finesse et en perceptions. Un tome unique pour une belle histoire raconté comme un journal intime ou un témoignage.

Et les illustrations d'Aurélien Police viennent magnifiquement compléter les textes de Thomas Day. Des graphismes très sombres où apparaissent des taches de couleurs qui semblent guider le lecteur. Et surtout, ces cendres omniprésentes pages après page comme un fil de lecture.
 



J'aime particulièrement l'aspect déstructuré de nombreuses pages. On est loin des pages découpées en cases au format BD et je trouve que cela donne plus de portée aux illustrations. J'aime ces pages avec une image de fond où se superposent autres images, le tout semble vivant, comme si l'histoire était en mouvement et ça me plait énormément.




C'est une belle alchimie entre textes et illustrations qu'ont réussi Thomas Day et Aurélien Police. Ils nous offre un comics hors des sentiers battus. Un récit fantastique parsemé de vérités qui lui donne une force particulière et qui nous plonge dans une Amérique sombre et dure avec ses secrets. Bon vous l'aurez compris (enfin j'espère) j'ai adoré aussi bien le scenario que les illustrations, un gros coup de coeur même! Un comics que je recommande fortement, une belle découverte et un voyage graphique magnifique. On en redemande des partenariats aussi réussis !!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire